Réponses des candidats à l'élection présidentielle

Vous trouvererz ci-dessous les réponses des candidats au courrier de la CNARELA :

Benoît Hamon

Emmanuel Macron (première réponse)

échange de courriels entre le président de la CNARELA et l'équipe d'Emmanuel Macron

 

Ni François Fillon ni Jean-Luc Mélenchon ne nous ont répondu.

Assemblée générale de la CNARELA 21 mai 2016

L'assemblée générale de la CNARELA s'est tenue le 21 mai 2016.

Téléchargez ICI le compte rendu.

Au cours de cette assemblée il a été décidé de rédiger une motion au sujet de la prochaine rentrée.

Vous pouvez la lire ICI



Assemblée générale du 16 janvier 2016

Le compte rendu de l'Assemblée générale statutaire qui s'est tenue à la Sorbonne le 16 janvier 2016
est disponible ici.

Dernières nouvelles sur la réforme du collège (2015/2016)

  ( Vous trouverez dans le module " L'enseignement de complément et l'EPI LCA à la rentrée 2016", sous l'onglet "Les ARELA", les informations données par les IPR de certaines académies ainsi que des informations émanant de la DGESCO ou de l'Inspection générale)

  • 7 juillet 2016 : Audience au Ministère de l'Éducation nationale avec les associations littéraires.

  • 5 juin 2016 : L'émission de Radio Enghien, IDLN ,consacrée à l'intérêt des langues anciennes donne la parole à P. Judet de la Combe, N. Cros (APLAES) A. De Crémoux, maître de conférence de langue et littérature grecque à l'Université de Lille ainsi qu'à François Martin, président de la CNARELA.

    à écouter ici : https://www.dropbox.com/s/04f2rsk5ieya21h/2016 06 05_IDFM.mp3?dl=0
  • 4 mai 2016 : La CNARELA est invitée à une table ronde au Sénat (Commission de la culture, de l'éducation et de la communication), sur le thème : Quel avenir pour l'enseignement des Langues et Cultures de l'Antiquité, dans le second degré ?

    Le compte rendu de cette rencontre est disponible : https://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20160502/cult.html
  • 30 mars 2016 : La CNARELA publie un communiqué de presse au sujet des programmes de langues et cultures de l'Antiquité parus au BO du 17 mars 2016.

  • 29 mars 2016 : La CNARELA, membre de la Conférence des présidents d'associations de spécialistes, est signataire du communiqué sur le Diplôme National du Brevet ainsi que du texte qui demande le retrait du décret sur l'évaluation.

  • 24 mars 2016 : La CNARELA soutient la lettre adressée à la Ministre de l'Éducation nationale par l'Intersyndicale.

  • 22 mars 2016 : Avec les associations littéraires, la CNARELA publie un article dans l'Humanité, au coeur d'une double page intitulée Les Humanités se rebiffent...Maintenant comment sauver les enseignements du grec et du latin ?

  • 5 février 2016 : La lettre ouverte adressée le 26 janvier au Président de la République par les associations littéraires reçoit une réponse. L'importance de la place des humanités y est confirmée.

  • 31 janvier 2016 : La CNARELA approuve et soutient la lettre ouverte adressée au président de la République le vendredi 29 janvier, par l'intersyndicale qui s'oppose à la réforme du collège.

  • 28 janvier 2016 : Les associations littéraires réunies lancent une nouvelle pétition :
    "LATIN ET GREC AU COLLÈGE : Égalité des élèves : un leurre".

    Téléchargez le texte. Signez et faites signer ! http://www.petitionpublique.fr/?pi=LATNGREC

  • 26 janvier 2016 : Les associations littéraires réunies adressent une nouvelle lettre ouverte au Président de la République.

    Le texte est ici.
  • 26 janvier 2016 : La CNARELA s'associe au mot d'ordre de grève contre la réforme du collège.
    Lisez la déclaration intersyndicale.

  • 7 janvier 2016 : communiqué de presse de la CNARELA, à la suite de la rencontre du 6 janvier à la DGESCO, au sujet des programmes de Langues et cultures de l'Antiquité.

  • Le projet de programme pour les enseignements de complément (17 déc.) a été diffusé dans l'académie de Besançon : contactez votre ARELA.

  • 10 décembre 2015 : "Avec moins d'heures, on apprend moins !" 
    Tel est le titre éloquent du nouveau communiqué de presse des associations signataires de la pétition, à la suite de leur rencontre au Conseil supérieur des programmes  sur le thème des « Langues et cultures de l'Antiquité » dans le cadre des EPI (« enseignements pratiques interdisciplinaires ») et« des programmes pour les enseignements de complément de latin et de grec dédiés à une étude plus approfondie de la langue et des textes ».

  • 1er décembre 2015 : les associations signataires de la pétition contre la réforme du collège publient un nouveau communiqué de presse. Celui-ci propose une lecture critique des conclusions erronées qui ont été tirées des rapports de la DEPP sur les élèves qui étudient les langues anciennes et rétablit la vérité sur le prétendu élitisme de leur recrutement.
  • Un document intitulé La place des Langues Anciennes dans la réforme du collège a été publié sur le site de l'Académie de Grenoble. Vous pouvez en prendre connaissance en suivant ce lien :
    http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/lettres/langues-cultures-antiquite/public/La_place_des_LCA_dans_la_reforme_du_college.pdf
  • La CNARELA s'associe au communiqué ainsi qu'aux actions décidées par l'intersyndicale du 3 novembre.
    Téléchargez le texte du communiqué et le tract qui l'accompagne.
  • L'intersyndicale organisatrice de la manifestation du 10 octobre appelle à un boycott des formations destinées à préparer la réforme du collège. La CNARELA s'associe à cette action. Lisez le communiqué de l'intersyndicale.
  • Découvrez le dernier document publié par la DGESCO pour "expliquer" la réforme du collège.
    La page 8 nous concerne plus particulièrement.
    http://eduscol.education.fr/cid92955/mieux-comprendre-le-college-2016.html
  • Information ! Découvrez ici la fiche de la DGESCO concernant les Enseignements de Complément (septembre 2015 ) et ici la fiche sur les EPI .
  • La CNARELA s'associe à l'appel intersyndical du 21 septembre 2015 et appelle les enseignants de lettres classiques, les parents et tous les sympathisants à participer à la manifestation aux côtés de l'ensemble de nos collègues qui rejettent également la réforme.
    Lisez ici le communiqué de presse paru le 22/09
  • Les associations signataires de la pétition ont publié un communiqué de presse pour réagir
    aux déclarations des personnels de direction
    du SNPDEN.

    Vous pouvez le consulter
    ici.
  • La CNARELA s'associe à l'appel à la grève lancé par une large intersyndicale pour le 17 septembre 2015.
    Lisez ici le communiqué de presse.

 

Dernières nouvelles concernant la réforme du collège (2014/2015)

Le projet de réforme du collège provoque de nombreuses réactions. Prenez ci-dessous connaissance des communiqués auxquels la CNARELA s'associe.

 

Un Appel pour un collège de l'exigence vient d'être publié  :

François Bayrou, Pascal Bruckner, Jean-Pierre Chevènement, Luc Ferry, Jacques Julliard, et Michel Onfray ont décidé de s'exprimer ensemble contre la régression qu’engage la réforme annoncée du collège. Ils vous invitent à soutenir cet appel pour obtenir le retrait du décret de « réforme » du collège. 

https://www.change.org/p/m-le-président-de-la-république-pour-un-college-de-l-exigence?recruiter=311086965&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition

La CNARELA soutient cet Appel

 

La CNARELA soutient la pétition intersyndicale "un autre collège 2016" et vous invite à la signer http://www.unautrecollege2016.net/

  • 7 juillet : les associations signataires de la pétition ont été reçues au Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Lisez ici le compte rendu.
  • 3 juillet : les associations signataires de la pétition ont été reçues à la DEGESCO : le compte rendu est téléchargeable ici.
  • 28  juin : audience de la conférence des présidents d'associations de professeurs spécialistes auprès du CSP  : lisez ici le compte rendu
  • 8 juin : communiqué de presse rédigé par les associartions signataires de la pétition à la suite de l'audition, le 3 juin, de la Ministre de l'Éducation nationale par la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat.
  • Lettre adressée par les associations littéraires signataires de la pétition, aux sénateurs membres de la Commission de la culture, de l'éducation et de la communication, à l'occasion de l'audition de la Ministre le 3 juin 2015. (Les ARELA ont également adressé des courriers à cette commission)
  • Nouveau communiqué de presse, rédigé par les associations signataires de la pétition, au lendemain de la parution du décret et de l'arrêté sur la réforme du collège.
  • Lettre ouverte adressée à la Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche par le Professeur F. Montanari, président de la FIEC (Fédération Internationale des assiciations des Études classiques.)
  • Communiqué de presse des associations signataires de la pétition (15 mai 2015).
  • L'Association pour l’Encouragement des Études grecques,  l'Association Guillaume Budé, l'Association des Professeurs de Langues Anciennes de l'Enseignement Supérieur (APLAES), Sauvegarde des Enseignements Littéraires (SEL),  la Société des Études latines et la Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université (SOPHAU) ont adressé une lettre ouverte à la Ministre de L'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Vous pouvez en prendre connaissance ici.

  • Appel au Président de la République, signé par de nombreuses personnalités et par des associations. La CNARELA fait partie des signataires.

     

  • Tribune parue dans l'Humanité le 29 avril 2015, rédigée par les associations signataires de la pétition.

      

  •  Communiqué de presse des associations signataires de la pétition : Najat Vallaud-Belkacem supprime le latin et le grec à l'insu de son plein gré !

  •  Communiqué de la Conférence des présidents d'associations de spécialistes.

  • Lettre ouverte  de l'APLAES et de la SOPHAU à Madame la Minisitre.

Au cours de l'audience du 31 mars, le ministère n'a donné aucune réponse sur des propositions faites et a apporté des réponses parfois très inquiétantes sur les questions que nous avons posées.

Lisez le 
compte rendu 

de l'audience

 

 

 

Les nouvelles grilles, dont on ne nous a pas parlé lors de l'audience, sont encore plus alarmantes.