Communiqué de presse : "Double langage, triple peine"
Les enseignants de Lettres classiques et le plus grand nombre possible d'élèves qui bénéficient du latin et du grec seront toujours la priorité de la CNARELA : des enseignants à qui on interdit aujourd’hui d’enseigner le grec, qui doivent enseigner le latin dans des conditions souvent déplorables, au mépris des textes officiels, à qui on explique que le français est devenu un « complément » à leur service ; des élèves à qui on interdit encore d’apprendre les langues anciennes, alors qu’ils en font la demande, en refusant l’ouverture de groupes supplémentaires ou en les dissuadant de suivre un enseignement optionnel.

Dans ces conditions trop connues des enseignants du secondaire, la mise en place d’une « certification », docilement soutenue par certains, est loin d’être la priorité. Le ministère devrait se soucier davantage de nos collègues de Lettres classiques, écrasés par la réforme du collège et, prochainement, par la réforme du lycée.
La CNARELA réfléchit à d’autres moyens d’action pour remédier aux difficultés de recrutement des professeurs, sans mettre en difficulté nos collègues qui vivent déjà des situations inacceptables.
Lire ici le communiqué de presse le communiqué de presse signé par l'APL, SLL et la CNARELA.
Communiqué de presse publié le 30 janvier 2018


À la suite de la publication de la circulaire n°2018-012 dans le Bulletin Officiel du 25 janvier 2018, explicitant le statut, les horaires et le financement des enseignements de latin et grec ancien au collège et au lycée, six  associations littéraires ont publié un communiqué de presse.

Découvrez-le ici

Sondage sur les prévisions de rentrée 2018

Un sondage national pour dresser un état des lieux et demander en urgence une audience au ministère à propos des DHG est mis en place : 

Voici votre lien d'accès direct pour répondre : http://www.askabox.fr/repondre.php?s=178924&r=SPbtht9YPVw4

Il concerne le collège. Merci de le diffuser très largement.

Un sondage sur le lycée sera mis en place prochainement.

 

Consultez ci-dessous le message du président de la CNARELA !

 

Préparation de la rentrée 2018

Message du président de la CNARELA, de la plus haute importance !

Nous vous rappelons que les premiers conseils pédagogiques et commissions permanentes commencent. Ce sont des moments déterminants pour rappeler les textes qui régissent nos disciplines.

Le nouvel arrêté du 16 juin 2017 est consultable en ligne et ne doit être ignoré de personne : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/6/16/MENE1717553A/jo

 

Les passages suivants sont importants : 

•Article 4 L'article 6 du même arrêté est remplacé par les dispositions suivantes :

« Art. 6. - Outre la dotation horaire correspondant aux enseignements obligatoires, une dotation horaire, sur la base de trois heures par semaine et par division, est mise à la disposition des établissements qui en arrêtent l'emploi conformément à l'article D. 332-5 du code de l'éducation et dans les conditions prévues aux II et III de l'article D. 332-4.
« Cette dotation horaire attribuée à l'établissement lui permet de favoriser le travail en groupes à effectifs réduits et les interventions conjointes de plusieurs enseignants. En outre, elle peut être utilisée pour proposer 
un ou plusieurs enseignements facultatifs.  »

•Article 5 L'article 7 du même arrêté est remplacé par les dispositions suivantes :

« Art. 7. - Les enseignements facultatifs peuvent porter sur :
« a) les langues et cultures de l'Antiquité au cycle 4, dans la limite d'
une heure hebdomadaire en classe de cinquième et de trois heures hebdomadaires pour les classes de quatrième et de troisième ;
« b) une deuxième langue vivante étrangère, ou régionale, en classe de sixième. Le cas échéant, l'enseignement des deux langues vivantes se fait dans la limite de six heures hebdomadaires  ;
« c) un enseignement de langues et cultures européennes, s'appuyant sur l'une des langues vivantes étudiées, dans la limite de deux heures hebdomadaires au cycle 4  ;
« d) les langues et cultures régionales, en classe de sixième et au cycle 4, dans la limite de deux heures hebdomadaires.
« Le cas échéant, 
une dotation horaire spécifique peut être attribuée à cette fin.  »

 

Il faut demander le respect des horaires l'horaire et engager le chef d'établissement à demander la dotation spécifique.

Nous rappelons que l'ancien cabinet avait affirmé que l'horaire affiché dans les textes, même avec la douteuse expression "dans la limite", n'était pas négociable à la baisse. 

Lors de l'audience de la CNARELA le 26 septembre 2017, nous avons redit notre opposition à la mention "dans la limite de" mais le cabinet nous a répondu que cela permettait uniquement à quelques établissements avec de très petits effectifs de moduler l'horaire. Il est donc anormal de baisser l'horaire précisé dans le texte dans une très grande majorité de cas.

Si l'on regarde la partie sur les enseignements facultatifs, les sections euro (2h) sont aussi soumises au régime "dans la limite de" : si le cas se présente dans l'établissement, le chef réduit-il aussi l'enseignement à 1h ?

Le cumul doit être possible et ne saurait entrer dans les "26h obligatoires" puisque les enseignements qui sont les nôtres sont "facultatifs".

 

Courage à tous les collègues dans cette nouvelle période de lutte !

Communiquez très rapidement votre situation aux IA-IPR et transmettez le courrier à votre ARELA en cas de problème constaté avant le vote de la DHG. 

Ventilation de services : message important

Message du président de la CNARELA à tous les collègues de lettres classiques (collèges et lycées) :


Nous avons évoqué, ces dernières années, des problèmes de Ventilation de Service (VS) avec un complément de service en Lettres modernes, qui nient totalement notre trivalence. Il faut refuser systématiquement ces VS et faire clairement apparaître le service en LC, français compris.

Très souvent, les problèmes sont situés au niveau du TRMD voté en CA : il faut clairement présenter les Lettres ensemble, avec une sous-partie LM et une sous-partie LC.
Il est nécessaire de rappeler cela à certains personnels de direction qui ne semblent pas maîtriser ces différences.

À l'heure actuelle, il ne faut surtout rien laisser passer :  avec des tels états de service, nous risquons encore plus de voir les postes de LC répartis sur plusieurs établissements.

 Vous trouverez ici un modèle de courrier pour contestation. Merci d'en communiquer une copie à l'ARELA de votre Académie et de nous le faire remonter. Vous trouverez les coordonnées de votre ARELA sous l'onglet qui leur est dédié.

Journées d'octobre 2017


Merci à nos collègues de l'Académie de Poitiers !

Ce sont eux qui organisent cette année, les 23, 24 et 25 octobre, les Journées d'octobre de la CNARELA, sur le thème de la métamorphose.

Téléchargez ici le programme, le bulletin d'inscription, ainsi que les renseignements pratiques.